Un petit coin de paradis au Danemark

Après plus de 3 semaines de vĂ©lo avec une mĂ©tĂ©o plutĂ´t maussade, nous sommes au centre du Danemark, et avec le soleil. Ce pays et ses habitants sont plutĂ´t discrets, mais fort sympathiques une fois qu’on fait le premier pas.

Avec Maxime nous nous connaissons bien maintenant et c’est vraiment agrĂ©able de partager avec lui cette Ă©popĂ©e nordique.

Aujourd’hui, nous avons empruntĂ© la route nationale 3 qui traverse le Danemark. Cette route est tout simplement magnifique, car très variĂ©e que ce soit au niveau des paysages, des revĂŞtements, des forĂŞts ou des petites bourgades que l’on traverse. Trois choses nous rendent particulièrement heureux: la mĂ©tĂ©o (mĂŞme si le vent de face est quelques fois assez mĂ©chant), les collines qui nous font prendre un peu de hauteur et nous dĂ©voilent de très belles vues, et finalement les infrastructures mises Ă  disposition pour profiter de paysages rappelant quelques fois les Franches-Montagnes dans mon Jura natal.
Un énorme bravo au Danemark pour tous ces précieux espaces naturels équipés de refuges, de tables, de toilettes, de poubelles et vierge de toute construction hideuse. Une très belle surprise et des spots merveilleux pour faire du camping sauvage.

En arrivant aujourd’hui Ă  17:00 nous avons sautĂ© dans l’eau du lac pour nager, nous laver et faire un peu de lessive.

Certains de mes amis me questionnent si je perçois dĂ©jĂ  un changement par rapport au coucher du soleil. Effectivement, mais la diffĂ©rence est plutĂ´t l’angle entre le lever et le coucher qui est drastiquement rĂ©duit.

CĂ´tĂ© santĂ©, chacun de nous a eu une tendinite Maxime au genou, moi au tendon d’Achille. Bon, nos quelques Ă©tapes Ă  plus de 100km en sont probablement la cause.
Nous avons donc décidé pour ralentir le rythme et pour ne pas payer trop cher de prendre un ferry lundi 6 juin 2016 en direction de Stravanger en Norvège.
Nous nous réjouissons déjà de découvrir les fjords et la vie dans le nord.